Visiteurs: 409467
Aujourd'hui: 194
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Discussion

cdrik915: Yes , car j'ai la golf gti en cours et je ne peux pas tout faire a la fois , puis il y a un passage chez le rectifieur , epreuve culasse , guides............

Bleu190: Cédric tu l'as posée au garage pour ton joint de culasse ?

cdrik915: Bé voui , moi j'attends le retour de ma mienne cause joint de culasse , grosse fuite d'huile.

Jibinou: A nous de le faire revivre en fait ! le chat !

Jibinou: Ail ! ca craint ... j'ai jamais démonté de neiman! Peux pas t'aider !

Bleu190: En voulant changer le barillet de mon neiman, j'ai cassé l'outil a l'intérieur... Plus moyen de bouger la clé, sacré bourbier encore

Bleu190: C'est vrai que ce chat n'est pas des plus actifs :(

Jibinou: Bah on a chacun le temps de mourrir trois fois avant de se rendre compte que quelqu’un a répondu au début de la conversation!

cdrik915: Bé a discuter quand il y a quelqu'un.

Jibinou: Coucou tout seul !
Mais en fait, il sert a quoi ce fil de discussion?

cdrik915: Coucou toi .

MILLSERGE: Coucou tous
@ Guillaume: Hélas non, je n'ai toujours pas trouver se fameux silentbloc ( je l'avais extrait pour avoir les cotes exact en pensant pouvoir trouver le même avec le silentbloc de suspension arrière ... Manque de bol ça va pas

gui16s: Salut à tous.
J'avais une question Serge, Il me semble que tu avais refait des vérins arrières de 16s.
Je voulait savoir si tu sait où trouver les silent bloc inférieur de l'amortisseur qui vont se loger dans le triangle ar.
Si oui je fait un post.
Merci pour tout

Bleu190: J'ai trouvé ma solution tout seul :)

Bleu190: Petite question rapide pour pas faire un topic : pour desaccoupler la tulipe de boîte de l'axe, seulement 3 boulons de 16 avec 3 écrous de 17 de l'autre côté c'est bien ça ??

bertrand45: Bonjour à tous

papy190: Milleserge. je me suis présenté sur mon profil ! Est ce correct ?

papy190: Milleserge bonjour. Depuis 2017, je me suis présenté ...sûrement au mauvais endroit n'étant pas habitué à mon âge. j'essaie de nouveau, je reprends le site au début. Cdlt.

MILLSERGE: @ papy190: C'est bien joli tout ça, depuis 2017 que tu es inscrit tu n'as pas trouvé le temps pour te présenter ......... De plus tu ne post pas au bon endroit. Donc commence par faire une présentattion puis après tu pourras poster ( dans la section appropriée ). Bien sur je modifie la forme de ton texte

papy190: Bonjour.
Je suis a la recherche d'un

MILLSERGE: @ Jé: je t'ai remis ton rang de clubber pour que tu puisse ouvrir ta boite à MP

Jeal: LA boite MP est en zone membre...je peux plus l'ouvrir

MILLSERGE: Yo mon Jé, je t'ai répondu en MP

Jeal: Salut Sergio, comment puis-je régler ma cotisation pour redevenir clubber?

Bleu190: Bon courage a tous pour la semaine !


Rafraichir

Archives
 
Syndication Mercedes-Benz 190D BlueEfficiency : Un mariage détonnant !
Mercedes-Benz 190D BlueEfiiciency : moteur Merci au constructeur Daimler® pour les images et à Piette François du site www.vroom.be pour l'actualité ci-dessous ;)
Des photos sont consultable dans la galerie : W201 190D BlueEfficiency : millésime 2009


Petit retour en arrière, en 1983, pour être précis. Alors que le moteur essence dominait très largement le marché, Mercedes implantait un moteur diesel sous le capot de sa 190, qui allait plus tard, devenir la Classe C. Le moteur en question était, à l’époque, au meilleur niveau : 2 litres de cylindrée, atmosphérique et 72 chevaux à 4.600 tr/min. Certes, voilà qui doit bien vous faire sourire ! Et quelques ingénieurs de la maison allemande aussi, car ces derniers se sont demandés ce que cela donnerait en implantant un moteur actuel sous le capot de l’une de ces 190. Le résultat ? Absolument décoiffant ! Qui a dit que les Allemands n’avaient pas d’humour ?



Du costaud !



Le modèle choisi pour la transformation fut la 190 E 2.6 Sportline, déjà prévue à l’époque pour supporter les 160 chevaux du 6 cylindres de l’époque. Voilà qui n’est pas de trop pour encaisser le couple et la puissance du nouveau moteur des sorciers de Stuttgart…



Bond en avant !


Le moteur choisi est celui de la C250 CDI BlueEfficiency. Une dynamite de 204 chevaux et 500 Nm ! Soit deux fois plus de couple que la E 2.5-16 Evolution II, qui était la plus musclée des 190 avec ses 245 Nm ! Logé dans une caisse devant supporter quelque 300 kg de moins que le modèle actuel, inutile de dire que les performances sont pour le moins décoiffantes : 6,2 secondes pour le 0 à 100 km/h !



Conso effondrée


Si la 190 D de l’époque affichait une consommation moyenne de 7,3 l/100 km, ainsi motorisée, la consommation s’effondre à un ridicule 4,9 l/100 km avec ce nouveau moteur ! A noter qu’une C 250 CDI actuelle ne demande que 0,2 litre supplémentaire, en dépit d’un sérieux surpoids. La raison à cela ? Une finesse aérodynamique nettement meilleure qu’auparavant (Cd de 0,27 contre 0,34) et des accessoires moins énergivores.



Un petit tour sur la route


Mercedes nous a permis de faire un – tout – petit tour en tant que passagers de cette 190 pour le moins particulière. Extérieurement, impossible de la démarquer d’une autre 190. Seul un très discret logo BlueEFFICIENCY posé sur les ailes avant entretient la confusion. Jantes, accessoires, tout le reste est d’origine. Hormis la suspension : elle est littéralement posée par terre !



Nous voici installés, dans une ambiance des plus 80’s, à base de plastiques même pas dignes d’une Daihatsu Cuore actuelle et d’un pare-brise collé au nez des passagers avant. Démarrage, le 4 cylindres s’ébroue discrètement et… en route ! L’ingénieur au volant, pas très bavard, nous gratifie pourtant de quelques sourires lourds de sous-entendus… Premier démarrage, première accélération et… Bon dieu ! Ça pousse ! Scotchés au fond du dossier, nous nous regardons mon confrère et moi-même, éberlués par les performances de cette mamy ! Les petites routes avoisinantes sont l’occasion de poussées magistrales allant jusqu’à des vitesses franchement illégales, sous le regard complètement médusé des conducteurs de BMW et autres Audi modernes ! Ces derniers doivent encore être sous le choc de s’être fait laissés sur place par une vieille Mercedes de 20 ans d’âge ! Et manifestement, la transformation a été effectuée avec sérieux : la motricité ne laisse jamais le conducteur en plan ! A quand un V8 AMG sous ce même capot ?



General Lee, Le : 05/09/09